Partagez | 
 

 Quand le sommeil ne veut pas venir ! feat Malcom Gold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

FondatriceFille perdue s'ignorant

avatar
I am
∂ Arrivé(e) a Storybrooke le : 15/06/2014
∂ Des pommes, j'en ai envoyé : 568
∂ Je ressemble à : Sophie Turner
∂ My fairy tale : Peter Pan
∂ Mon personnage de conte de fée c'est :
∂ True love :

Sort o 'stubborn you are ! Fate has a strange way to get together but damn, stop pulling the head ! Why do you refuse to be happy with someone ? You got a second idiot luck !


∂ Localisation : Storybrooke


My Fairy Tale
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Inventaire Magique :
Je suis : Présent(e)

MessageSujet: Quand le sommeil ne veut pas venir ! feat Malcom Gold   Lun 21 Juil - 0:13


La nuit était tombée depuis plusieurs heures et Alex n’arrivait tout simplement pas à dormir ! Elle avait encore ce cauchemar en tête, celui d’une ombre qui la forçait à boire une potion avant de la pousser dans une sorte de portail. Elle avait beau compter les moutons, ça ne l’avait jamais aidé par le passé et s’inventer des histoires dans sa tête, là non plus ça ne l’aidait pas. Malgré le froid de canard qu’il y régnait en ce mois de juillet, mois où elle fêtait son anniversaire, elle décida de sortir pour se changer un peu les idées. Apprendre à mieux connaître la ville par exemple, même de nuit ! De toute façon, elle ne pouvait pas avoir de problème avec la shérif vu qu’elle avait eu une conversation avec elle récemment. A peine sortie, elle sentit le froid sur son visage. Et dire qu’au moment même, en Belgique, elle était en chaleur à cause d’une vague de chaud et avec un bébé qui plus est ! Penser à sa fille lui faisait mal mais elle devait tenir bon ! Il ne fallait absolument pas qu’elle modifie son passé qui était le futur de la Alex de l’an 2014 ! Un truc vraiment bien compliqué quoi !

Marchant dans les rues, elle se dirigea bientôt vers le parc. Un autre endroit autre que la forêt de Storybrooke qui lui rappelait un des lieux de son enfance. Là-bas, elle pouvait s’imaginer, dans une partie du parc, qu’elle était au Pays Imaginaire, le seul endroit du monde des Contes qu’elle voudrait tant y aller. Pourtant, quelque chose en elle lui disait qu’elle y avait été mais elle pensait juste qu’elle en avait rêvé en fait. Elle alla prendre dans une cachette l’arc qu’elle s’était construite toute seule, comme lorsqu’elle était enfant et elle commença à tirer quelques flèches. Elle ne l’avait pas laissé dans la forêt mais elle devrait peut-être penser à le laisser plus dans la chambre qu’elle avait à l’auberge de Granny. Evidemment de nuit, elle avait du mal à bien viser sa cible mais il n’y avait aucun risque qu’elle blesse quelqu’un. Enfin, en théorie car elle n’avait pas prévu qu’une autre personne ne sachant pas dormir ait l’idée de venir au même endroit qu’elle !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatales.forumgratuit.be/

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: Quand le sommeil ne veut pas venir ! feat Malcom Gold   Lun 21 Juil - 1:41

Quand le sommeil ne veut pas venir !
"Encore un raquette réussi, Gold !" S'écria Ashton ou Preston, peu importe.


Je n'ai plus vraiment le souvenir de son nom. Je me retenais du mieux que je pouvais pour ne pas rouler les yeux, marchant à ses côtés, ainsi que quatre autres garçons que je n'avais jamais vu jusqu'à maintenant. Ils n'étaient pas comme mes enfants perdus. Certes, ils défiaient l'autorité parentale et la loi volontairement de sorte à se faire passer pour des bad boy, alors qu'en réalité ils demandaient tous qu'une seule et unique chose : grandir. Toujours et encore grandir.

Ils souhaitaient tous que leur géniteur leur accordent un jour leur confiance et les confis quelque chose qu'ils considèrent comme la prunelle de leur yeux. Ils voulaient être considéré comme des adultes, être responsable. Or, ce n'était pas mon cas. Toujours fidèle à moi-même, je repensais à ces temps vécus au pays imaginaire avant que je ne passe de l'autre côté. Felix, mon fidèle allié m'a toujours soutenu, quel que soit ma décision. Bonne ou mauvaise. Et même lorsqu'il m'a avoué sa plus sincère amitié, je n'avais pas hésité à lui arracher brutalement le coeur pour lancer une malédiction qui n'avait même pas eu le temps de commencer !


"D'ailleurs, Gold. Tu viens d'une famille plutôt aisé, non ?" Demanda alors un étudiant à la chevelure de feu.


C'est automatiquement que j'inclinai mon visage sur le côté de sorte à pouvoir percevoir son visage, avant de finalement arquer un sourcil. Qu'est-ce que c'était supposer vouloir dire " ça " ? Je préférai ne pas lui répondre, haussant simplement mes épaules. Je ne voulais pas prendre le risque de me faire " attraper " en répondant un mot de travers. Je risquerai de ruiner les plans de la Reine et mon identité par la même occasion. Je n'étais pas très aimé dans la ville. Certainement pas après ce que j'ai voulu faire de Henry.

En parlant, d'Henry.... Un sourire narquois se dessina instantanément au coin de mes lèvres à la vue de celui-ci au côté d'une grande brune, la méchante Reine.. Celle-ci me lança un regard sévère, serrant son " fils " auprès d'elle, avant de presser le pas. Henry était sa faiblesse. Elle le savait, je le savais et Elsa le savait. Quant à la mienne ? J'étais bien content que moi seul le savait pour l'instant.


"Je dois y aller." Leur annonçai-je après quelques laps de secondes.


Sans même leur laisser le temps de rétorquer quoi que ce soit, j’enfourchai ma moto que je démarre, m'éloignant rapidement de ces énergumènes qui souhaitaient par n'importe quel moyen devenir des adultes. Très vite, je retrouvai mon repère habituel, qui n'était autre que le parc de Storybrooke. Je pris mes aises et descendis de mon véhicule à deux roues sans même prendre soin de l'attacher au pied d'un poteau. L'avantage dans cette ville, c'était que tous le monde se connaissaient, donc il n'y avait pratiquement pas de vol. Du moins entre adultes.

Sans perdre encore une seconde de plus, j'entrai dans le parc qui était comme à son habitude désert. J'observai mes alentours les arbres, cherchant une potable pour y grimper le long de sorte à pouvoir contempler calmement les étoiles. Les étoiles étaient encore les seules repère de mon " chez moi " . J'émis un petit soupir et stoppai brusquement mes pas. Le parc d'habitude si calme, était à cet instant légèrement agité. Bizarre.. Ce que je remarquai avant tout, était plusieurs bruits de flèches qui virevoltaient dans les airs, atterrissant dieu ne sait où. Je remerciai tout de même le ciel que aucune d'entre elles n'aient foncés droit devant mo..

C'est instinctivement et par pure réflexe que j'empoignai instantanément le bâton de bois qui allait me transpercer le corps, me coupant par la même occasion de mon propre monologue. Mes orbes sombres tombèrent aussitôt à la flèche : la pointe de celle-ci avait simplement frôler l'étoffe de mon vêtement. J'arquai un sourcil, jetant la flèche sur le côté et redressai mon visage pour rencontrer mon " agresseur " , prêt à lui foncer droit devant pour lui apprendre les bonnes manières. Mais, tous que je pouvais apercevoir était une chevelure rousse qui scintillait aux lueurs de la lune.

Oh non, ça ne peut pas être possible....


∆ RadioEuphoria for Prism
Revenir en haut Aller en bas

FondatriceFille perdue s'ignorant

avatar
I am
∂ Arrivé(e) a Storybrooke le : 15/06/2014
∂ Des pommes, j'en ai envoyé : 568
∂ Je ressemble à : Sophie Turner
∂ My fairy tale : Peter Pan
∂ Mon personnage de conte de fée c'est :
∂ True love :

Sort o 'stubborn you are ! Fate has a strange way to get together but damn, stop pulling the head ! Why do you refuse to be happy with someone ? You got a second idiot luck !


∂ Localisation : Storybrooke


My Fairy Tale
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Inventaire Magique :
Je suis : Présent(e)

MessageSujet: Re: Quand le sommeil ne veut pas venir ! feat Malcom Gold   Lun 21 Juil - 2:09



Malheureusement, quand on tentait de s’entrainer au tir à l’arc alors que l’on voyait à peine la cible, c’était qu’on tirait un peu sur du n’importe quoi. Alex avait vraiment des progrès à faire ! D’ailleurs, l’une de ses flèches faillit blesser quelqu’un. Quel abruti avait décidé de passer par là à cette heure du soir ? Bientôt, la jeune fille sera obligée de mettre à l’entrée du parc un panneau avec « Danger ! Archère débutante et dangereuse dans le coin ! » ! Elle alla voir la personne qui lui avait malencontreusement servie de cible et fut surprise de voir qu’il s’agissait d’un jeune homme d’environs seize ans et qui avait su arrêter avant de jeter la flèche en question. C’est sûr qu’être pris pour cible ne devait pas plaire du tout ! Pour l’instant, ce que l’on pouvait voir d’Alex était sa chevelure rousse éclairée par les rayons lunaires mais lorsqu’elle s’avança, un peu gênée, on pouvait voir nettement mieux son visage. Si elle savait qu’elle était devant lui, elle s’en voudrait encore plus !

- Euh désolée ! Je … J’avais pas prévu que quelqu’un ait une soudaine envie de venir dans le coin !

En même temps, elle devrait attendre les cours de jour pour mieux se servir de son arc. Mais il arrivait parfois qu’Alex ne réfléchissait pas trop au conséquence, encore moins depuis qu’elle était redevenue une adolescente. C’était comme si son caractère de cette période avait refait surface et devait partager la partie plus adulte de la demoiselle. Bizarrement, le garçon lui semblait familier mais ce n’était juste qu’une simple impression. Elle ne put s’empêcher de remarquer que, malgré le peu de lumière, il était malgré tout très mignon. Si Peter Pan devait avoir un visage, ça devrait être celui-là ! Ma chérie, c’est Peter Pan mais grâce à son ombre adorée, tu l’as oublié !

- Euh au fait, moi c’est Alex !

Cela devrait le rassurer de son côté, qu’elle n’ait vraiment plus aucun souvenir de lui !

- Mais je sais pas pourquoi, j’ai l’impression de t’avoir déjà vu quelque part ?

Enfin, presque !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatales.forumgratuit.be/

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: Quand le sommeil ne veut pas venir ! feat Malcom Gold   Lun 21 Juil - 2:37

Quand le sommeil ne veut pas venir !
C'était impossible. Absolument impossible ! Shadow m'avait formellement rassuré qu'il avait emmené loin. Aussi loin qu'il ne savait même pas lui-même où est-ce qu'elle a pu atterrir. Je n'ai jamais réellement chercher à comprendre le comment du pourquoi, elle s'est envolée de mon île. Je savais juste qu'elle était partie, pour le bonheur de mes enfants perdus et de moi-même. Afin d'avoir le coeur net, je décidai d'incliner mon visage légèrement sur le côté, de sorte à avoir un meilleur angle de vue sur celle-ci. Je ravalais la boule qui était rester coinçait à ma gorge lorsque celle-ci prit la décision d'emboîter le pas jusqu'à moi. Plus elle avançait, plus les traits de son visage se dévoiler progressivement, en partant du sommet de son crâne jusqu'au bout de son menton. Et lorsque finalement elle arriva à quelques mètres face à moi, je luttai contre l'envie d'entrouvrir mes paupières, choqué.


C'était bel et bien elle. L'unique et la seule Alexandra. La seule et même femme qui a empoisonné une partie de mon existence avec toutes sortes d'âneries absurdes tel que les sentiments. Rien qu'à la pensée de cette mémoire, je roulai intérieurement des yeux et soupirai de frustration. Si je n'ai pas donné de " l'amour " à Rumpelstiltskin, je ne vois pas pourquoi devrais-je faire une exception pour elle. Ce n'était pas comme si elle était Delilah... Ou bien presque. Cette même chevelure de feu, ces mêmes mimiques lorsqu'elle est contrariée, déterminée ou encore heureuse, ce regard auquel il est impossible de lui refuser quoi que ce soit.. Non.

Alexandra n'était définitivement pas Delilah.


"Euh désolée ! Je … J’avais pas prévu que quelqu’un ait une soudaine envie de venir dans le coin !"


Je redressai aussitôt mon visage, plongeant instinctivement mes prunelles sombres dans les siennes, silencieux. Je contemplai chacune des ces traits, la maudissant de tous les noms possible sa ressemblance avec ma tendre Delilah. Finalement, je décidai de dévier mon regard sur le côté, me sentant pas le courage de la regarder droit dans les yeux au risque de m'avancer jusqu'à elle et de la chasser de MON repère qui était ce parc. Je reportai mon regard sur elle lorsqu'elle entreprit de de nouveau reprendre la parole, secouant discrètement la tête lorsqu'elle se présenta.



"Euh au fait, moi c’est Alex !" Comme si je ne le savais pas déjà tiens ! "Mais je sais pas pourquoi, j’ai l’impression de t’avoir déjà vu quelque part ?" Et je me congédiai soudainement à ces derniers dires.


Non, Elsa m'avait assurée que la mémoire de chacun de ces misérables habitants seraient effacés ! C'est pas possible qu'elle puisse ce souvenir d'une telle chose et encore moins d'avoir des " flash " . Je pris donc mon air le plus relax que possible. Il fallait que je me remette dans le rôle de Malcom et vite. Je raclai légèrement ma gorge, puis réajusta ma veste en cuir avant de finalement répondre.


"Une fille ne devrait pas sortir seule le soir." C'était la première phrase qui me traversa l'esprit. "Et surtout pas avec.." Je m'avançais ensuite jusqu'à elle, lui arrachant des mains son arc que j'agite sous ces yeux. "Ça !"


Sans rajouter quoi que ce soit, je passai à côté d'elle, accompagné de son arc et emboîtai promptement mes pas droit devant moi. Bien sûr, je ne lui accorda pas un seul regard, brisant son fichu arc une fois que je fus assez loin, que je gratifie d'un coup de pied.

Ça aurait très bien pu être sa tête....


∆ RadioEuphoria for Prism
Revenir en haut Aller en bas

FondatriceFille perdue s'ignorant

avatar
I am
∂ Arrivé(e) a Storybrooke le : 15/06/2014
∂ Des pommes, j'en ai envoyé : 568
∂ Je ressemble à : Sophie Turner
∂ My fairy tale : Peter Pan
∂ Mon personnage de conte de fée c'est :
∂ True love :

Sort o 'stubborn you are ! Fate has a strange way to get together but damn, stop pulling the head ! Why do you refuse to be happy with someone ? You got a second idiot luck !


∂ Localisation : Storybrooke


My Fairy Tale
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Inventaire Magique :
Je suis : Présent(e)

MessageSujet: Re: Quand le sommeil ne veut pas venir ! feat Malcom Gold   Lun 21 Juil - 14:39



Visiblement, le jeune homme devant elle ne semblait pas être de très bonne humeur vu le regard qu’il lui lançait. Ce n’était pas sa faute si elle avait failli le blesser, elle n’était pas censée savoir que quelqu’un d’autre allait venir. En général, c’était de la journée que les gens venaient se balader mais remarquez, Alex ne faisait jamais rien comme les autres. Peut-être que lui aussi à moins qu’il soit venu pour se réfugier comme elle le faisait. Le garçon avait plongé ses prunelles sombres dans celles de la jeune fille avant de dévier les yeux. Il se racla ensuite avant de prendre la parole à son tour :

Malcom : "Une fille ne devrait pas sortir seule le soir."

Alex leva un sourcil. Ça y est ! Encore un matcho ou un gars qui se prenait pour le caïd du coin. Étrangement, c’est qu’elle ressentait. Déjà à l’allure et sa façon de s’habiller, il devait être riche. Elle remarqua même qu’il avait une montre semblable à celle d’un de ses « futurs beaux-fils », le mari, enfin le futur mari de Rachel, celle-ci n’était pas encore née. Maxwell était le genre d’homme qui aimait montrer qu’il avait du pouvoir et de l’argent, ce qui avait tendance à énerver Alex. « Eh belle-maman, vous voyez cette belle montre en or de … ». Si elle avait pu lui faire avaler sa montre de pacotille, elle l’aurait fait avec plaisir mais par respect pour Rachel, elle s’était toujours contentée de prendre sur elle.

Malcom : "Et surtout pas avec.."

Le jeune homme lui arracha complétement son arc des mains avant de l’ajouter sous son nez.

Malcom : "Ça !"

Sans un mot, il passa à côté d’elle avant de briser en deux son arc un peu plus loin. Son arc, en morceau, finit par terre. En temps normal, elle se serait mise en colère mais ça ne servait à rien car elle avait bien compris à qui elle avait affaire : un de ces garçons qui voulait jouer aux Bad Boy parce que c’était cool et un gosse de riche qui se croyait tout permis !

- Oh c’est pas grave, je m’en ferai un autre ! Des branches d’arbres pour un arc, c’est pas ce qui manque dans cette ville !

Elle réalisa ensuite qu’il ne lui avait pas donné son nom. Foutu sale caractère le mec en plus d’être malpoli !

- Mais c’est gentil de t’inquiéter pour ma sécurité ! C’est vrai ! Qui sait ce que vilain arc aurait pu me faire !

Elle avait parfois un humour pourri mais parfois, elle avait envie de moquer des autres. En même temps, il l’avait cherché. Elle s’était excusée pour l’avoir malencontreusement pris pour cible et lui, il lui cassait son arc ! Si elle connaissait la vérité.

- Au fait, mister Bad Boy ! T’as un nom ou il faut que je mène une enquête de voisinage pour l’avoir ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatales.forumgratuit.be/

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: Quand le sommeil ne veut pas venir ! feat Malcom Gold   Lun 21 Juil - 20:35

Quand le sommeil ne veut pas venir !
Avec tous les contes et personnes qu'il y a dans ce monde et d'autres, il a fallut que je me retrouve dans la même ville qu'elle. Encore. Je soupirai une nouvelle fois et fis la moue, passant brièvement ma main sur mon visage. À croire que le destin adorait se foutre de moi ! Et bien évidemment, j'en viens à la conclusion - comme à chaque mal chance qui me tombe dessus - que tous ceci est dû à mon rejet envers mon fils et toutes les personnes qui m'ont tendus une fois la main dans ma - très - longue et éternelle ville.

C'était ce qu'on appelait là, le karma.

Ce foutu karma était en train de me punir. Si l'on aurait été au pays imaginaire, jamais je n'aurais eu ce " problème " là, bordel non ! Je n'aurais qu'à imaginer des pensées heureuses pour me sortir de ce pétrin.


"Oh c’est pas grave, je m’en ferai un autre ! Des branches d’arbres pour un arc, c’est pas ce qui manque dans cette ville !" Même si elle ne pouvait pas me voir étant tourné dos à elle, je roulai des yeux d'exaspération.


Elle avait beau perdre sa fichue mémoire, son caractère de cochon, était lui, parfaitement - encore - présent. Même quand il n'y avait plus rien à redire, Alexandra avait toujours son mot à dire quel que ce soit le thème abordait. Elle aimait avoir le dernier et ce dont elle ne se rappelait plus - dieu merci! - était que moi aussi.


"Mais c’est gentil de t’inquiéter pour ma sécurité ! C’est vrai ! Qui sait ce que vilain arc aurait pu me faire !" C'était effectivement la phrase de trop.

"Bien sûr." Marmonnai-je entre mes dents à moi-même.


Je ne pus m'empêcher de pouffer de rire, secouant mon visage de gauche à droite. Comme si je me préoccupais réellement de sa sécurité. Si je le souhaitai, je pouvais ici même lui transpercer une flèche en plein coeur sans même lui donner le temps d'ajouter quoi que ce soit d'autre.


"Au fait, mister Bad Boy ! T’as un nom ou il faut que je mène une enquête de voisinage pour l’avoir ?"


Cette fois, je soupirai de soulagement. Alexandra ne se souvenait vraiment plus de moi ! Et je ne vous cache pas que j'ai faillis croire le contraire lors de nos premiers mots échangés depuis.. Des lustres ? Je décidai de me tourner de sorte à lui faire face, après quelques micros secondes je fini par lui répondre dans un simple haussement d'épaule, nonchalant.


"Mister Bad Boy suffit amplement."


J'étais curieux de connaître son influence dans cette ville lorsqu'elle fera son enquête de voisinage.


∆ RadioEuphoria for Prism
Revenir en haut Aller en bas

FondatriceFille perdue s'ignorant

avatar
I am
∂ Arrivé(e) a Storybrooke le : 15/06/2014
∂ Des pommes, j'en ai envoyé : 568
∂ Je ressemble à : Sophie Turner
∂ My fairy tale : Peter Pan
∂ Mon personnage de conte de fée c'est :
∂ True love :

Sort o 'stubborn you are ! Fate has a strange way to get together but damn, stop pulling the head ! Why do you refuse to be happy with someone ? You got a second idiot luck !


∂ Localisation : Storybrooke


My Fairy Tale
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Inventaire Magique :
Je suis : Présent(e)

MessageSujet: Re: Quand le sommeil ne veut pas venir ! feat Malcom Gold   Lun 21 Juil - 21:45


Certaines personnes appelaient ça le karma en ce qui concernait Malcom pour toutes les mauvais actions qu’il avait fait par le passé. Pour d’autres, comme Alex certainement, c’était le Destin ! Et il était très joueur le destin ! Quand deux personnes étaient destinées à être liées, il se chargeait toujours pour qu’elles se recroisent un jour ou l’autre. Pour la malchance de Malcom qui ne semblait pas comprendre, son destin était lié à celui d’Alex depuis toujours et il aura beau tout faire pour l’éviter comme la peste, ils ne pourront jamais s’éviter longtemps. C’était un peu comme Blanche-neige et Charmant, malgré le fait qu’ils aient séparé par la vie ou des situations durant toute leur vie, ils se retrouvaient toujours ! Et bien, Malcom et Alex, c’était également le cas sauf qu’eux, aucun ne cherchait à revoir l’autre, enfin plus du côté de Malcom et quant à Alex, elle n’avait plus aucun souvenir de lui. Méfie-toi Malcom ! Le destin a de nombreuses surprises en réserve pour toi !

Malgré son amnésie partielle, le caractère de la jeune fille était resté le même. Un foutu sale caractère ! C’était à se demander comment Jaimie avait pu la supporter pendant toutes ces années qu’ils avaient vécu ensemble. Elle voulait toujours avoir le dernier mot.  Elle s’était un peu moquée du garçon qui lui avait cassé son arc mais elle ne put entendre ce qu’il dit entre les dents. Avec un peu de chance, ce n’était surement pas une réplique bien polie ! Il finit par se retourner, lui faisant face bien qu’il soit un peu plus loin.

Malcom : "Mister Bad Boy suffit amplement."
- Mouais ! Tu parles d’un …

Elle ne finit pas sa phrase car un bruit de grondement se fit entendre dans le ciel. La pire peur bleue de l’adolescente : l’orage et le tonnerre ! Depuis enfant et sans pouvoir expliquer comment ça lui était venu, elle avait toujours eu peur de l’orage. Les éclairs, ça ne la gênait pas mais c’était le grondmeent qui l’effrayait le plus ! Tentant de maitriser sa peur et sa panique, elle regarda calmement dans son sac mais ne trouva nulle part son i-pod et ses écouteurs. Où les avait-elle bien pu les mettre ? Ele réfléchit rapidement mais un nouveau grondement la fit sursauter. Elle essaya de se souvenir où elle les avait mis mais elle réalisa qu’elle ne les avait pas vu à son réveil. Ils devaient être où ? Réponse : dans sa cabane à Neverland ! L’ombre était si heureuse et pressée de se débarrasser d’Alex qu’elle n’avait pas laissé le temps à la jeune fille de prendre la moitié de ses affaires. La seule chose qu’elle avait du Pays Imaginaire, c’était un bracelet à son poignet droit, fait par quelqu’un là-bas. Pour éviter de trop paniquer, elle poussa un long soupir et se mit à fredonner un peu, histoire de vite oublier cet orage en espérant qu’il s’en aille le plus vite possible !

Le refrain qu’elle fredonna ? Regarde bien cette étoile, dans l’océan du ciel …





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatales.forumgratuit.be/

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: Quand le sommeil ne veut pas venir ! feat Malcom Gold   Mar 22 Juil - 2:12

Quand le sommeil ne veut pas venir !
Je l'observai m'examiner sous tous les angles silencieusement. Elle semblait chercher ces mots ou plutôt essayer plutôt de me.. Cerner ? Oh non ! Ça ne va très certainement pas arriver ça ! Il était même hors de question qu'elle réussisse à le faire. Ces profonds yeux colorés semblaient contrarié - très certainement - dû à mon caractère. Elle ne comprenait pas pourquoi je me comportais ainsi avec elle, du moins elle pensait que j'étais tel que ces Ashton ou Preston du lycée, mais non, rien de tous cela.

Tous que je voulais lui dire était qu'elle était sérieusement en train de m'empoisonner l'existence.

Mais malheureusement, je ne le pouvais pas. Si elle avait gardée son même caractère de cochon, la Alexandra que je connais chercherait le pourquoi du comment je la " déteste " à ce point. Quitte à ce faire des ennemis suite à cela ou même frôler la mort, cette idiote persistera jusqu'à obtenir des réponses sincères et détaillées.

Décidément, je haïs les femmes...


"Mouais ! Tu parles d’un …"


Le son de son timbre de voix me coupa de mon monologue. Je plongeai mes prunelles sombres dans les siennes, écoutant ce qu'elle avait à me dire, mais elle n'eut même pas le temps de finir que le rugissement du tonnerre grogna soudainement, l'interrompant dans son propre monologue. C'est instinctivement que je levai mes yeux au ciel. Quelques gouttelettes de pluies perlèrent sur mon front, je fronçais les sourcils et passa vivement le revers de la manche de ma veste contre les gouttelettes, les retirant. Un nouveau tonnerre grogna et la pluie se fit un peu plus abondante.


"Tu devrais rentrer, e-euh.." Je fis alors mine de réfléchir un instant. "Tracy, c'est ça ?!"  


Je n'allais tout de même pas lui montrer que je lui avais apporté de " l'importance " lorsqu'elle s'était présentée face à moi, si ? Je décidai donc la facilité en lui faisant croire que je n'ai absolument rien écouté du peu où elle s'est " dévoilée " à moi. Je fronçais le bout de mon nez et passai à côté d'elle, décidant de retourner jusqu'à mon véhicule à deux roues sans lui accorder un dernier regard. Je grimaçais lorsque le timbre de sa voix s'engouffra cette fois-ci d'une manière mélodieuse au creux de mon oreille, ce chant me rappelant instantanément les fois où elle berçait mes enfants perdus lorsqu'une présence maternelle leur manqués.

Heureusement que je m'étais tourné dos à elle...
Car si elle aurait remarquée mon expression j'aurais été foutu.


∆ RadioEuphoria for Prism
Revenir en haut Aller en bas

FondatriceFille perdue s'ignorant

avatar
I am
∂ Arrivé(e) a Storybrooke le : 15/06/2014
∂ Des pommes, j'en ai envoyé : 568
∂ Je ressemble à : Sophie Turner
∂ My fairy tale : Peter Pan
∂ Mon personnage de conte de fée c'est :
∂ True love :

Sort o 'stubborn you are ! Fate has a strange way to get together but damn, stop pulling the head ! Why do you refuse to be happy with someone ? You got a second idiot luck !


∂ Localisation : Storybrooke


My Fairy Tale
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Inventaire Magique :
Je suis : Présent(e)

MessageSujet: Re: Quand le sommeil ne veut pas venir ! feat Malcom Gold   Mar 22 Juil - 2:56


Ce qu’Alex ignorait, c’est que le garçon qu’elle avait en face d’elle la connaissait aussi bien qu’elle se connaissait. Normal étant donné qu’elle avait passé cinq ans à Neverland. Peter avait eu tout le temps pour apprendre à la connaitre. Mais apparemment, il avait oublié qu’elle avait une peur bleue du tonnerre et de l’orage. En même temps, rien d’étonnant ! Il l’évitait mais têtue comme elle l’était, elle allait chercher à savoir pourquoi ! Pour l’heure, elle était plus préoccupée à tenter d’oublier l’orage qui grondait au-dessus d’eux plutôt qu’à se chercher des réponses. De toute façon, elle avait le temps pour le cerner. Nous n’étions qu’en juillet et dès la rentrée de septembre, ils allaient certainement se retrouver dans la même classe. Monsieur le destin s’y emploie pour ça arrive ! Il commençait déjà à pleuvoir un peu alors qu’elle fouillait son sac à la recherche – sans succès – de son i-pod !

Malcom : "Tu devrais rentrer, e-euh..Tracy, c'est ça ?!"
- C’est Alex !

Évidemment, il n’avait rien écouté. Du moins, c’était ce qu’il voulait lui faire croire et c’était plutôt bien réussi. Il passa à côté sans un mot alors qu’elle cherchait un moyen pour se calmer. Il n’avait vraiment pas vu qu’elle était intérieurement en panique malgré ses efforts. Mais le pire allait arriver. Elle chantait pour se calmer mais ça ne l’aidait pas beaucoup et pour couronner le tout, elle eut une soudaine migraine qui lui fit tourner la tête. Elle en avait le tournis jusqu’à ce qu’elle tombe dans les pommes.

Vous pensez que le jeune homme l’a entendu tomber ? Moi je ne pense pas ! En attendant, elle gisait inconsciente, perdue dans une série de rêves flous. Elle se voyait danser au milieu d’une bande de garçons perdus - son intuition lui disait qu’il s’agissait des garçons perdus – mais quand elle voyait le chef, elle ne voyait pas son visage, comme si l’on voulait qu’elle ne puisse plus jamais s’en souvenir. Même les visages des lost boys étaient flous mais elle se souvenait parfaitement de l’ile, de leur nom à tous, sans aucune exception. Même la musique que jouait Peter, elle l'entendit comme si elle l'entendait réellement. Mais pour elle, c’était juste un rêve. Un étrange et beau rêve qu’elle faisait. Pourquoi cela arrivait-il ? Si je vous le dis, ce n’était plus une surprise !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatales.forumgratuit.be/

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: Quand le sommeil ne veut pas venir ! feat Malcom Gold   Mar 22 Juil - 21:21

Quand le sommeil ne veut pas venir !
"C’est Alex !"


Ce fut là la dernière chose que j'ai entendu avant d'arriver au pied de ma moto. Bien sûr, je me contentais de complètement l'ignorer, jugeant bon qu'il était inutile de lui répondre. Je remarquai que la densité de la pluie avait progressivement cessé, j'en profitai donc pour grimper sur mon véhicule à deux roues, la démarrant, direction la demeure de mon cher Rumple, soit mon " oncle " dans ce monde. Après m'être garé, je me pressai à l'intérieur. La pluie avait recommencé à tomber abondamment, d'ailleurs un nouveau grondement du tonnerre avait bruyamment rugis.


"Malcom, qu'est-ce que tu as fais encore ?" S'enquit Belle dans un soupir qui en disait long.


Même si ça me mettais hors de moi, je devais enfiler ce " masque " de stupide lycéen - mauvais garçon - et répondre à ces questions tous et toutes accusateurs les unes que les autres. Après avoir retiré ma veste, que je tends à la bonne de maison, je redressai mon visage à l'encontre de Belle, rencontrant alors ces orbes bleues. Je la gratifiai angéliquement d'un sourire avant de haussai simplement mes épaules.


"Rien du tout." Chantonnai-je joyeusement en emboîtant le pas jusqu'à elle.

"Ah, ah !" Me stoppait-elle brusquement, me faisant par la même occasion froncer les sourcils. "Il est hors de question que tu te balade à travers toute la maison avec les chaussures trempés."

"Oh." Je hochai la tête et retirai automatiquement mes chaussures que je tendis à la bonne. "C'était pas mon intention." Dis-je alors en la gratifiant d'un clin d'oeil.


Belle secoua son visage de gauche à droite avant de me gratifier d'un sourire, lorsque je passai à côté d'elle, elle me pinça gentiment la joue avant de m'avertir que le dîner sera prêt dans exactement dix minutes. Je montai à l'étage dans ma chambre, allumant automatiquement la radio qui passait à cet instant même 99 Revolutions de Green Day. Je me laissai ensuite écrouler en étoile sur mon matelas, contemplant un instant le plafond.

Je me suis plus vite adapté à ce monde que je le pensais... 


∆ RadioEuphoria for Prism
Revenir en haut Aller en bas


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand le sommeil ne veut pas venir ! feat Malcom Gold   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand le sommeil ne veut pas venir ! feat Malcom Gold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» REG&LYL ► "Quand une grande soeur veut quelque chose de son petit frère elle l'obtient par tous les moyens !"
» Quand la montagne veut ta peau. Feat Faith Salford
» Comprendre la lune
» On est toujours dérangé quand on ne le veut pas! [Valentin]
» Quand une fille discrète se fait ridiculisé | feat. tout le monde!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Do you believe in magic ? :: Flood, Games and cie :: Partie RP
-