Partagez | 
 

 You found me! [Feat Malcom Gold]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

FondatriceFille perdue s'ignorant

avatar
I am
∂ Arrivé(e) a Storybrooke le : 15/06/2014
∂ Des pommes, j'en ai envoyé : 568
∂ Je ressemble à : Sophie Turner
∂ My fairy tale : Peter Pan
∂ Mon personnage de conte de fée c'est :
∂ True love :

Sort o 'stubborn you are ! Fate has a strange way to get together but damn, stop pulling the head ! Why do you refuse to be happy with someone ? You got a second idiot luck !


∂ Localisation : Storybrooke


My Fairy Tale
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Inventaire Magique :
Je suis : Présent(e)

MessageSujet: You found me! [Feat Malcom Gold]   Mer 1 Oct - 15:24




Alex regardait l’horloge au-dessus du tableau depuis une bonne heure déjà. Qu’est-ce que ça la saoulait les cours de mathématiques et en plus, elle n’y comprenait pas grand-chose. Nous étions vendredi et c’était le week-end après les cours mais ce jour-là, la jeune fille allait devoir attendre encore quelques heures car elle avait une heure de colle juste après le cours de math. La raison ? Elle s’était battue avec un mec qui lui avait cherché des embrouilles et si elle savait qui c’était, elle ne lui aurait pas mis sa tête dans le cassier du jeune homme en question mais plutôt dans le mur ! Oui, depuis son réveil à l’hôpital de Storybrooke, en passant par un été pourri à cause de cette neige et le retour à l’école, beaucoup de chose avait changé dans sa vie. L’éternelle adolescente poussa un soupir avant de prendre ses affaires et de se diriger vers la bibliothèque où elle devait passer son heure de colle. La prochaine fois qu’elle se battra, elle se promit de faire ça en dehors du lycée car là, les profs ne pouvaient pas lui mettre des heures de retenue vu que ce n’était pas dans l’établissement. Surtout que c’était la première fois qu’elle se battait au lycée. Lors de sa première adolescence, elle était tout le contraire de ce qu’elle était à présent : timide, réservée, toujours dans son coin … Ah non, le côté solitaire, il était toujours là ! Une fois qu’elle fut entrée dans la bibliothèque, elle vit qu’elle ne serait pas seule. Au moins, c’était déjà ça ! Le prof de science, qui était une peau de vache pire que dans « Teen Wolf » - une des séries préférées de l’adolescente – et qu’Alex ne pouvait pas sentir, expliqua aux jeunes gens ce qu’ils allaient faire pendant leur heure de retenue pendant que lui, le prof, allait pouvoir profiter de son week-end ! Quand je vous dis qu’il était aussi peau de vache que le prof dans « Teen Wolf » !

Heureusement, Alex avait quelques notions pour comment classer des livres dans une bibliothèque et cela ne lui prit pas longtemps. Elle en profita qu’elle avait fini de son côté pour voir si son camarade avait terminé du sien mais ce ne fut pas le cas.

- Attends, je vais t’aider !

Elle lui expliqua comment il devait se servir des références situées sur le dos du livre pour mieux le classer. De son côté, elle n’était pas très étonnée que ce Malcom soit en retenue aussi. Ben oui, depuis le début de l’été, elle le soupçonnait d’être Peter Pan bien que ça ne pouvait pas être possible car il était supposé être mort ! Et puis, il y avait les rêves étranges que faisait la jeune fille ! Elle rêvait toujours être sur une ile, en compagnie de garçons mais elle ne pouvait décidément pas voir leur visage, toujours aussi flous !



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatales.forumgratuit.be/

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: You found me! [Feat Malcom Gold]   Mer 1 Oct - 21:56





Malcom & Alexandra
You found me!

Le lycée, quelle invention complètement idiote et qui ne servait à rien. Mais mon fils voulant rire de moi, m'envoya là-bas pour que je passe pour un adolescent ordinaire. J'avais juste envie de lui envoyer quelque chose dans la figure, mais j'avais pris ça avec le sourire. J'étais le Chef des Enfants Perdus, le Roi de Neverland et j'allais devoir passer une journée au lycée. S'était pire que dans un cauchemar. Déjà que je devais me faire passer pour son neveu auprès de tout le monde, ce qui était assez marrant, je pouvais le dire. Mais là, s'était une question de vie ou de mort, surtout que je n'aimais pas recevoir des ordres d'autres personnes. Et vous savez s'était quoi le pire dans tout ça ? J'avais dû changer de style vestimentaire et je ressemblais à un clown le jour d'Halloween. Voila presque trois siècles que j'étais habituer à porter la même tenue, et là je me retrouvais avec un jeans, un t-shirt et des baskets. " Tu vas voir, tu vas t'amuser ! " M'avais dit belle en me regardant avec un petit sourire sur le visage. J'avais juste envie de lui faire ravaler de suite et sortais de la voiture pour me rendre en classe. J'étais un être magique, j'avais d'autres choses à faire que de passer une journée complète dans un endroit rempli de jeunes complètement inintéressants les uns comme les autres. Pour le moment, je n'avais pas encore causé d'accident, mais ce n'était que partie remise. Je n'étais pas un gentil garçon, il ne fallait pas l'oublier. J'étais en train de regarder l'horloge qui se trouvait au-dessus de mon professeur de littérature quand elle annonçait la lecture du moment " Nous allons étudier Peter Pan ! " Au moment où elle avait terminé sa phrase, j'avais failli tombé de ma chaise. Non, mais s'était une blague ou quoi ? Si ça l'était, je ne la trouvais pas franchement drôle. " Un problème monsieur Gold ? " Je devais surement la regarder avec des yeux qui sortaient d'orbite qu'elle me posait cette question " Non, aucuns ! " J'affichais un sourire sur mon visage et l'envie de tout casser me passait par la tête. Je savais bien que j'étais une sorte de conte pour enfants dans ce monde, mais je n'avais pas très envie d'entendre parler de moi alors que l'histoire n'était même pas correcte. Fallait vraiment que je sorte de là. Je regardais autour de moi, me demandant ce que je pouvais faire pour sortir de cet endroit. Alors un sourire diabolique se formait sur mon visage, j'allais faire ce que je faisais le mieux, attiré les ennuies. Alors je mettais mis à faire du bordel en classe, ennuyer la personne qui était juste à côté de moi. Car il était hors de question que l'on parle de mon sois disant moi pendant le cours. Pas envie que l'on me considère comme un héros alors que ce n'était pas vraiment le cas. Et au bout de quelques minutes, mon plan fonctionnait " Monsieur Gold, veillez sortir de mon cours s'il vous plait! " Je ne me faisais pas prier, et pris mon package avec un grand plaisir " Savez que vous serez en retenue après les cours! " Et merde, voilà une chose à laquelle je ne m'attendais pas. Mon fils allait encore me passer un savon quand j'allais rentrer. Je sortais de la classe en serrant les poings contre moi. J'étais en train de bouillir de l'intérieur, si quelqu'un était passé à côté de moi à ce moment-là, il aurait surement eu affaire au côté le plus noir de ma personnalité. Au Pays Imaginaire, une chose pareille ne se serait jamais produite, vu que tout le monde vivait par rapport à mes règles. Ici, tout était diffèrent, les enfants n'avaient aucunement le droit à la parole. Heureusement, le reste de la journée se passa normalement et il fut très vite l'heure d'aller faire cette retenue. Je me figeais alors sur le pas de la porte en voyant Alexandra dans la salle. Pas possible, je n'allais pas passer les heures de colle avec elle sans pouvoir lui dire ce que je voulais réellement lui dire. S'était un calvaire d'être auprès d'elle sans pouvoir la serrer dans mes bras. Elle ne se souvenait pas de moi, et de notre passé vécu à Neverland, et cela me faisait mal au cœur rien qu'en y repensant. Heureusement, la personne qui s'occupait de notre retenue, nous confier très vite une tache à faire. Le problème, je ne comprenais pas un mot de ce qui m'avait dit. Il fallait classé les livres par rapport aux références marquées et pour moi, s'était tout simplement du chinois. Je restais alors dans une des allées de la bibliothèque, regardant le dos d'un livre que j'avais à la main, une grimace sur le visage " Attends, je vais t'aider ! " Je sursauterais littéralement en entendant la voix de la jeune femme derrière moi. Le fameux Peter Pan venait de sursauter, une première mondiale ! " Merci ! " Était le seul mot que j'avais trouvé à dire. J'avais qu'une envie, la prendre dans mes bras et l'embrasser. Mais je me retenais pour ne pas avoir à recevoir une gifle de sa part. Mon cœur était en train de battre à la chamade rien qu'en sa présence, et je ne pouvais rien faire envers elle. " Alors, pourquoi te retrouves-tu ici ? " J'étais en train de suivre les explications qu'elle m'avait données et essayais de ranger les livres avec elle. Mais surtout, j'avais besoin de trouver un autre sujet de conversation avant que mon cœur ne se meure dans ma poitrine.

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas

FondatriceFille perdue s'ignorant

avatar
I am
∂ Arrivé(e) a Storybrooke le : 15/06/2014
∂ Des pommes, j'en ai envoyé : 568
∂ Je ressemble à : Sophie Turner
∂ My fairy tale : Peter Pan
∂ Mon personnage de conte de fée c'est :
∂ True love :

Sort o 'stubborn you are ! Fate has a strange way to get together but damn, stop pulling the head ! Why do you refuse to be happy with someone ? You got a second idiot luck !


∂ Localisation : Storybrooke


My Fairy Tale
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Inventaire Magique :
Je suis : Présent(e)

MessageSujet: Re: You found me! [Feat Malcom Gold]   Mer 1 Oct - 22:20





Alex vit que le jeune homme avait sursauté lorsqu’elle lui avait parlé, ce qui eut pour effet de la faire légèrement rire. Ce n’était pas méchamment bien sûr ! Elle l’aida donc pour mieux comprendre la tâche qu’ils avaient à faire mais comme elle était plus rapide, elle avait déjà tout fait de son côté. Merci les études en Bibliothécaire-Documentaliste ! Cela lui avait été très utile ! Le garçon lui avait lâché un petit « merci » avant de lui poser une question. Elle ne pouvait pas entendre les battements de cœur de Peter – ou Malcom on s’en fout – ni voir l’effet qu’elle semblait avoir sur lui. Si elle le savait, elle serait encore plus que contente, même si elle ne se souvenait plus de leur passé commun. Du moins pour l’instant mais quelque chose me dit que la mémoire d’Alex allait lui revenir.

Peter :
" Alors, pourquoi te retrouves-tu ici ? "
- Oh, j’ai pris la tête de Darren Blacksoul et je l'ai foutu dans son cassier après qu’il m’ait fait chier ! Toi, par contre, c’est pas à cause de « Peter Pan » que t’es là ?

Elle eut un petit sourire. Elle était dans le même cours de littérature que Peter au matin et ça l’avait plutôt fait rire. Si Malcom était bel et bien Peter Pan comme elle le pensait, ce n’était pas étonnant qu’il ait tout fait pour ne pas subir le cours sur un livre le concernant. Il ne devait pas apprécier la version qui avait été faite sur lui. En même temps, vous aimerez bien entendre une histoire parlant de vous alors qu’il y un quart de vérité et trois quart de fictions ? Je ne crois pas ! Par contre, même si l’éternelle adolescente ne se souvenait pas de ce qu’elle avait vécu à Neverland, ni de sa relation avec Peter, elle avait quand même une envie de lui sauter dessus ne fut-ce parce qu’elle le trouvait super mignon pour un qui foutait le bordel en classe ! Et puis, c’était bien connu, les filles étaient le plus attirées par les mauvais garçons !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatales.forumgratuit.be/

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: You found me! [Feat Malcom Gold]   Jeu 2 Oct - 22:37





Malcom & Alexandra
You found me!

Les retenues, je venais tout juste d'apprendre le principe, que cela m'ennuyer déjà. J'aurais pu très bien utiliser la magie pour rendre cette corvée plus agréable, mais j'avais fait une promesse de pas le faire. Et faire cette promesse m'avait presque arraché la langue en le disant. J'aimais, mais alors vraiment pas ce monde. Ici , j'avais l'impression de servir à rien, bien que je me souvenais du qui j'étais après la malédiction, j'avais l'impression d'être enfermé dans une prison avec aucuns moyens de pouvoir me sortir de là. Je n'arrêtais pas de me promettre de retourner à Neverland aussitôt que j'en aurais l'occasion, après tout s'était le seul endroit où je me sentais réellement chez moi. Sauf que si j'y retournais, j'allais être seul à nouveau. J'avais peut être bien eu l'idée de prendre ma jeune camarade de retenu avec moi, pensant que peut être que là bas, elle allait se souvenir de moi et de notre amour. Mais depuis mon retour, je l'avais observé dans le secret et j'avais remarqué qu'elle avait une vie ici et je ne voulais pas la privée de ce bonheur qui l'entourait. Car si je le faisais, je savais bien qu'elle allait me détestais, chose que je ne voulais pas. Alors j'attendais de trouver la solution pour qu'elle retrouve la mémoire, et toutes les tentations que j'avais déjà testées avaient tout simplement échouer. " Oh, j'ai pris la tête de Darren Blacksoul et je l'ai foutu dans son cassier après qu'il m'ait fait chier ! " J'avais failli lâcher le livre que je tenais dans mes mains, étant étonné par la violence de ces mots. Bien que je savais qu'elle n'avait pas un très bon caractère, un peu comme le mien. Mais elle n'avait jamais été du genre violente avec les gens, sauf avec moi, mais cela nous avait conduits à l'amour. " Il n'a eu que ce qu'il méritait, je ne l'apprécie pas trop donc ! " Je ne le connaissais pas vraiment, mais j'avais une drôle de sensation à chaque fois que je me trouvais près de lui. Je ne savais pas quoi, mais je savais qu'un jour, j'allais trouver la raison qui me faisait me méfier de lui comme ça. " Toi, par contre, c'est pas à cause de « Peter Pan » que t'es là ? " Ma mâchoire s'était crispée au moment où elle avait terminé sa phrase. Pour ce fichu bouquin me donner juste envie de mettre la ville sans dessus dessous ? Ah oui, parce que ce qui était noté dans ce livre de pacotille n'était que des illusions d'un héros qui n'existait pas. " Je n'aime pas cette histoire, je n'y peux rien ! " Avais-je dis entre me deux, serrant très fort les poings que les jointures étaient devenues blanches. J'avais envie de tout lui dire, de lui dire qui j'étais vraiment. J'en avais marre de jouer ce rôle qui ne m'allait vraiment pas. J'en avais marre de jouer les petits garçons gentils alors que je ne l'étais pas, loin de là. Tour d'un coup, je me sentais sur le point d'exploser de l'intérieur, j'aurais bien fait bruler tout ces livres, mais je n'avais pas envie de devoir m'expliquer sur le pourquoi du comment. Et répondre que je suis un être fait de magie n'allait pas vraiment être une excuse. Je lâchais ce que j'avais en main, fallait vraiment que je sorte de là avant de faire du mal à la seule personne qui comptait réellement pour moi : Alexandra. Je me précipitais alors vers la sortir, entendant le professeur dire " Mais Vous allez ou com.... " Je ne lui laissais pas le temps de répondre que je claquais la porte sans me rendre compte avec ma magie. J'étais devenu une boule de nerfs ambulante, valais mieux que je m'éloigne un peu. Je me retrouvais alors dans la cour du lycée qui était vide à ce moment-là de la journée, appuyer contre un arbre, j'avais les yeux fermés, me répétant " respire Pan, respire ! " Je savais très bien de quoi j'étais capable quand j'étais dans cet état-là, et je pouvais vous dire que ce n'était pas vraiment joli à voir.

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas

FondatriceFille perdue s'ignorant

avatar
I am
∂ Arrivé(e) a Storybrooke le : 15/06/2014
∂ Des pommes, j'en ai envoyé : 568
∂ Je ressemble à : Sophie Turner
∂ My fairy tale : Peter Pan
∂ Mon personnage de conte de fée c'est :
∂ True love :

Sort o 'stubborn you are ! Fate has a strange way to get together but damn, stop pulling the head ! Why do you refuse to be happy with someone ? You got a second idiot luck !


∂ Localisation : Storybrooke


My Fairy Tale
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Inventaire Magique :
Je suis : Présent(e)

MessageSujet: Re: You found me! [Feat Malcom Gold]   Jeu 2 Oct - 23:11





La jeune fille ne fit pas attention à la réaction de l’adolescent quand elle expliqua la raison de sa retenue. Avant, elle ne l’aurait jamais fait car elle avait eu une certaine éducation et elle était bien trop timide et réservée et carrément peu sûre d’elle pour enfreindre des règles. En fait, elle aurait se révolter pendant sa première adolescence mais elle n’y arrivait pas. Elle se forçait à rester sur le droit chemin mais c’était aussi parce qu’elle avait toujours eu peur de son père qui avait un aussi sale caractère que sa fille ! Ce qui explique un peu le caractère de la demoiselle !

Peter : " Il n'a eu que ce qu'il méritait, je ne l'apprécie pas trop donc !

Oh oui, c’était exactement ce que la belle rousse se disait et elle ne le regrettait absolument pas de l’avoir frappé ! De toute façon, depuis son réveil, elle n’avait pas pu le sentir une seule fois !

Peter : " Je n'aime pas cette histoire, je n'y peux rien ! "

Il avait peut-être parlé entre ses dents mais Alex avait tout de même entendu. L’habitude vu que son père et elle-même parlaient parfois entre leurs dents ! Mais le jeune homme ne semblait pas se sentir bien et l’adolescent le vit tout de suite. Pire, elle le sentit ! Instinctivement, elle le regarda et vit le regard qu’il avait. Sans un mot, le garçon se précicpita vers la sortie. Elle entendit le prof répliquer sans même pouvoir finir sa phrase.

- Je vais aller voir ce qu’il a ? Je crois qu’il ne se sent pas bien !
Prof :
- Et vous pensez déjà partir ?
- Monsieur, si je voulais déjà partir, j’aurai pas laissé mon sac sur la chaise qui se trouve juste devant vous !

Elle partit ensuite à la suite de Peter sans même laisser là le temps au prof de dire grand-chose et puis, il ne pouvait rien dire de toute manière ! Elle retrouva le jeune homme dans la cours du lycée, appuyé contre un arbre. Quand elle entendit ce qu’il se disait pour se calmer, elle eut un bond dans sa poitrine et son cœur se mit à battre la chamade. Elle avait eu raison ! C’était bel et bien Peter Pan ! Ce fut tout naturellement qu’elle le prit dans ses bras et lui caressa le long du dos.

- Calme-toi et ça ira mieux après ! C’est juste un mauvais moment qui va passer Peter !




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatales.forumgratuit.be/

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: You found me! [Feat Malcom Gold]   Dim 5 Oct - 21:31





Malcom & Alexandra
You found me!

Je n'avais pas écouté ce que le professeur m'avait dit que j'avais quitté la classe, je n'avais pas fait attention si quelqu'un m'avait suivi. Je n'avais pas fait attention si quelqu'un d'autre se trouvait avec moi en cet instant. J'étais tellement dans un état de nerf que je ne voyais pas vraiment ce qui était en train de se passer autour de moi. " Respire, respire, respire..... " J'avais les yeux fermés et étais toujours adossé à cet arbre, comme si je n'étais plus capable de tenir sur mes deux jambes. Mon sang était en train de battre à vitesse folle dans mes veines que cela me donnait mal à la tête, et je manquais aussi d'air que j'avais du mal à respirer. Je ne supporter plus ce monde, je voulais vraiment partir et rejoindre Neverland pour de bon. J'étais un méchant bon sang, je n'étais pas sensé suivre des cours de littérature qui parler d'un soit disant histoire sur ma vie. Personne ne savait ce que j'avais vécu dans le passé, personne ne savais ce que j'avais dû enduré dans ma vie d'homme pour savoir ce que j'avais fait comme choix par la suite. J'avais abandonné mon fils pour être jeune éternellement certes, mais j'en avais mes raisons qui m'étaient propres et personne n'avait intérêt à me juger pour cela. J'étais, pour le moment, coincé dans un monde qui me rendait complètement malade. J'avais l'impression que j'étais sur le point de tout perdre à chaque instant et cela me rendre fou, complètement fou. " Calme-toi et ça ira mieux après ! C'est juste un mauvais moment qui va passer Peter ! " J'étais figé, pétrifié et incapable de bouger, comme si mon cerveau s'était complètement déconnecté de la réalité, comme si je n'étais plus qu'un robot. Il me fallait quelques minutes avant de réalité que je tenais tout d'un coup l'amour de ma vie dans mes bras et cette dernière était en train de me caresser le dos. De plus, elle m'avait appelé Peter, je ne savais pas comment je devais prendre ce geste de sa part. Je me détachais lentement de ses bras pour la regarder dans les yeux, j'étais totalement perdu avec elle. Je ne savais pas comment je devais réagir. Elle m'avait appelé par mon prénom, se souvenait-elle de moi à présent ? Je n'en savais point, mais je devais le savoir, j'en avais marre de me détruire de l'intérieur quand j'étais en sa compagnie " Xandra " Je l'appelais avec le surnom que je lui donnais à Neverland. Je levais en tremblant une de mes mains vers sa joue pour lui caresser du bout des doigts. " Tu te souviens de moi ? " Je ne lui laissais pas de temps de répondre, que je posais mes lèvres sur les siennes pour lui donner un vrai baiser d'amour. Je sentais à présent mon cœur battra à nouveau dans ma poitrine. Au pire, si elle ne souvenait pas de moi, j'allais recevoir une gifle de la part de la jeune femme qui faisait battre mon cœur depuis toujours.

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas

FondatriceFille perdue s'ignorant

avatar
I am
∂ Arrivé(e) a Storybrooke le : 15/06/2014
∂ Des pommes, j'en ai envoyé : 568
∂ Je ressemble à : Sophie Turner
∂ My fairy tale : Peter Pan
∂ Mon personnage de conte de fée c'est :
∂ True love :

Sort o 'stubborn you are ! Fate has a strange way to get together but damn, stop pulling the head ! Why do you refuse to be happy with someone ? You got a second idiot luck !


∂ Localisation : Storybrooke


My Fairy Tale
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Inventaire Magique :
Je suis : Présent(e)

MessageSujet: Re: You found me! [Feat Malcom Gold]   Dim 5 Oct - 23:13





Cela se voyait que le jeune homme ne se sentait pas bien et Alex avait tenté de le rassurer après compris qui il était réellement. Cela ne lui faisait pas peur de le prendre dans ses bras pour le rassurer. Le pire, c’était comme naturel ! Comme si elle avait toujours eu ce geste avec lui ! Peut-être que ses soupçons allaient encore plus se confirmer. Elle tentait de l’aider à se calmer pour mieux respirer car il était clair qu’il était en train de faire une crise de panique ! La jeune fille le sentit comme pétrifié et c’était pour ça qu’elle lui caresser le dos. Elle faisait souvent ça quand ses enfants venaient de faire un cauchemar ou quand la fois où Henry, l’année de ses huit ans, avait fait une crise de panique lui aussi. Rien qu’en le prenant dans ses bras et en lui caressant le dos, ça avait eu pour effet de calmer le petit garçon. Même si elle avait un côté garçon manqué, Alex avait gardé cette douceur et ce côté maternel. Tout à coup, le garçon s’écarta d’elle.

Peter : " Xandra "

L’adolescente fronça légèrement les sourcils. Jamais personne ne l’avait appelée ainsi mais comme elle avait depuis le début des doutes, sans doute était-ce un surnom qui lui avait donné, si bien ils s’étaient connus par le passé. Elle le vit lever une main, tremblotant par la même occasion, avant lui caresser la joue du bout des doigts, ce qui la surprit beaucoup.

Peter : " Tu te souviens de moi ? "

Elle ne savait pas quoi lui dire. Non, elle ne se souvenait pas de lui mais visiblement, il se souvenait d’elle. Mais alors, pourquoi n’était-il pas venu vers elle ? A moins qu’il avait peur de sa réaction ou autre chose ! Trop pensive, elle ne fit pas attention tout de suite qu’il approcha ses lèvres des siennes. Elle pourrait le repousser mais elle ne le fit pas. Elle voulait depuis longtemps de l’embrasser et alors qu’ils s’embrassaient, elle passa ses bras autour du cou du jeune homme. Ce fut là qu’il se passa quelque chose. Alors que leurs lèvres se touchèrent, un vent magique se propagea à travers la ville. C’était le signe d’un véritable amour et vous savez ce que ça peut faire ce genre de baiser ? Il peut réveiller une princesse endormie à cause d’un sortilège de sommeil ou ramener la mémoire ! Oui, je sais ! Dans les contes, le prince charmant réveille la princesse mais il n’y a jamais été question de ramener la mémoire ! Eh ben, cela s’était produit une fois : lorsque Blanche-Neige avait voulu oublier Charmant et qu’il lui avait ramené ses souvenirs pour l’empêcher de tuer la méchante reine. Les yeux fermes, Alex revoyait tout et cette fois-ci, tout était clair et net ! Les visages des garçons perdus, celui de Peter, son dernier jour à Neverland, les merveilleux moments passés avec Peter ! Tout lui était revenu ! Y compris où elle avait laissé son i-pod ! Il était resté à Neverland ! Elle se retira soudain du garçon.

- T’aurais pas pu faire ça au début de l’été ? j’ai passé l’été le plus pourri de ma vie et on aurait pu fêter mon annif ensemble ! Et pour info, je vais la tuer ton ombre !

Et elle se remit à l’embrasser mais avec plus de passion. Comme il lui avait tant manqué mais il était clair que nos deux amoureux allaient en faire baver à cette maudite ombre ! Enfin, s’ils arrivent à la retrouver car Shadow n’a plus vraiment l’apparence d’une ombre !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatales.forumgratuit.be/

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: You found me! [Feat Malcom Gold]   Mar 7 Oct - 21:37





Malcom & Alexandra
You found me!

Un baiser pouvait tout changer. Depuis que j'étais à nouveau vivant, on ne pouvait pas dire que j'avais la vie facile. Je devais me faire passer pour le neveu de mon fils et la fille que j'aimais ne se souvenait pas de moi. Et l'avoir eu dans mes bras comme cela, m'avait fait remonter tous nos souvenirs de nos moments auprès d'elle. Au début, ça n'avait pas été facile à Neverland vu que je ne la supportais pas vraiment. Le temps avait fait que j'étais tombé amoureux d'elle petit à petit, mais je ne lui avais pas montré, restant froid et distant avec elle. Jusqu'au jour où j'en avais eu marre de l'entendre me crier dessus que je l'avais embrassé, notre premier baiser. Il n'était pas romantique ou extraordinaire, mais il était tout de même magique. Elle était la première depuis de longue année à avoir percé la carapace qui recouvrait mon cœur. Le fait de savoir qu'elle ne se souvenait pas de ce moment me donnait envie de m'enlever le cœur de la poitrine pour ne plus rien ressentir. J'aurais peut-être dû aller vers elle dès le début, lui dire qui j'étais, mais une peur avait fait que je l'avais observé de loin, étant jaloux des jeunes garçons qui l'approchait. J'avais eu envie de leur arraché la tête par magie, car après tout, elle était à moi. À présent, les doutes venaient de s'envoler de ma tête, je l'avais à nouveau dans mes bras, les lèvres collées contre les siennes. Elle m'avait tellement manquer au Pays Imaginaire, et j'avais bien l'intention de rattraper le temps perdu avec elle. Elle était mon âme sœur, mon véritable amour. Rien à présent ne pourrait nous séparer. " T’aurais pas pu faire ça au début de l’été ? j’ai passé l’été le plus pourri de ma vie et on aurait pu fêter mon annif ensemble ! " Je la regardais avec une grimace sur le visage, mais bon aller embrasser une fille qui ne se souvenait plus de moi était un peu étrange, surtout que je n'étais pas sûr que notre amour été assez puissant pour lui rendre la mémoire, j'en étais à présent certain. " Imagine, tu ne te serais pas souvenu de moi après le baiser, tu m'aurais giflé et pris pour un fou...j'ai préféré attendre le bon moment, même si cela était en train de me détruire de l'intérieur! " J'étais en train de la regarder avec amour, souriant de ne plus pouvoir me retenir fasse à elle. " Et pour info, je vais la tuer ton ombre ! " Je n'avais pas le temps de répondre à la suite de sa phrase qu'elle m'était déjà en train de m'embrasser à nouveau. Je sentais mon cœur battre fort dans ma poitrine, tendis que je la collais littéralement contre moi, voulant sentir son corps contre le mien. Je lui répondais au baiser avec ardeur et passion, m'en foutant si du monde se trouvait autour de nous. Je n'allais plus passer une seule seconde sans elle, je savais à quel point cela faisait mal. Je me détachais d'elle a contre cœur " Tu voulais dire quoi par là? Qu'est-ce que mon ombre à fait? " J'étais en train de trembler à nouveau, m'attendant au pire de la part de ma chère ombre adorée.

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas

FondatriceFille perdue s'ignorant

avatar
I am
∂ Arrivé(e) a Storybrooke le : 15/06/2014
∂ Des pommes, j'en ai envoyé : 568
∂ Je ressemble à : Sophie Turner
∂ My fairy tale : Peter Pan
∂ Mon personnage de conte de fée c'est :
∂ True love :

Sort o 'stubborn you are ! Fate has a strange way to get together but damn, stop pulling the head ! Why do you refuse to be happy with someone ? You got a second idiot luck !


∂ Localisation : Storybrooke


My Fairy Tale
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Inventaire Magique :
Je suis : Présent(e)

MessageSujet: Re: You found me! [Feat Malcom Gold]   Mar 7 Oct - 22:06





Elle se souvenait à présent de tout et ça la rendait heureuse. Heureuse d’être enfin avec celui qu’elle aimait et ce depuis l’âge de … De combien déjà ? De quatre ans ? Ah oui, quatre ans ! Si jeune et si précoce ! Il fallait croire qu’elle avait senti au plus profond d’elle-même qu’elle était faite pour lui ! Pour ne pas changer, elle l’engueula un court instant. C’était plus fort qu’elle on va dire ! Et puis, n’oublions pas qu’elle avait un fichu sale caractère même si elle avait son petit-ami devant elle. C’était même comme ça que ça avait commencé entre eux : des disputes et un baiser à la fin !

Peter : " Imagine, tu ne te serais pas souvenu de moi après le baiser, tu m'aurais giflé et pris pour un fou...j'ai préféré attendre le bon moment, même si cela était en train de me détruire de l'intérieur! "

Il n’avait pas tout à fait tort mais comme elle l’avait toujours aimé, du côté de la jeune fille, il n’y aurait jamais eu de problème. Ce fut là qu’elle se rendit compte qu’il était son véritable amour et un véritable amour était bien plus puissant que n’importe quel sortilège ou potion magique ! Elle l’embrassa à son tour, savourant leur baiser avec délice car mine de rien, ça lui avait manqué vraiment tout ça et lui encore plus. Elle eut un sourire quand il la colla tout contre lui. Si quelqu’un passait, que ce soit un prof ou un élève, elle n’en avait rien à cirer. Déjà, ça ne lui faisait plus rien de respecter à fond le règlement, chose qu’elle faisait autrefois car là, c’était son avenir qui se créait. Ici, tout était différent ! Son avenir, c’était désormais Peter et rien d’autre ! Où qu’il aille, elle sera avec lui et toujours prête à lui dire ses quatre vérités s’il le fallait ! De toute façon, elle était la seule à oser lui dire tout haut ce que les autres n’osaient pas dire au jeune homme. Pour elle, ça ne l’aidait pas de lui dire ce qu’il voulait entendre. Parfois, ça faisait du bien de dire la vérité, même si ça pouvait blesser et puis, il avait l’habitude et savait fort bien qu’elle ne prenait presque jamais de gant, encore moins avec lui ! Tout à coup, l’éternel garçon s’écarta de la demoiselle.

Peter : " Tu voulais dire que par là? Qu'est-ce que mon ombre à fait? "
- Oh elle a fait trois fois rien ton ombre ! Juste me faire boire une potion d’amnésie et m’envoyer dans la forêt enchantée pile au moment où Regina lançait la première malédiction ! Je ne sais pas si je peux dire grâce à elle ou à cause d’elle, j’ai raté la réunion de famille de à Neverland et j’avais peut-être trouvé une solution pour t’empêcher de faire la connerie de ta vie et te sauver par la même occasion !

En même temps, la jeune fille se mordit la lèvre inférieure, signe qu’elle était en pleine réflexion. Si ça se trouvait, c’était ce qu’elle pensait depuis toute ces années, que l’ombre avait tout manigancé en manipulant Peter avec ces histoires de « l’amour est une faiblesse » ou encore que Henry était soi-disant le véritable croyant. Comme par hasard, Peter avait interdit l’accès du Pays Imaginaire aux filles et il avait eu elle ne savait comment un portrait de son arrière-petit-fils alors qu’il n’était pas encore né. Non, l’Ombre avait cherché de faire payer à Peter quelque chose qui ne lui avait pas plu mais quoi ? Le fait que l’adolescent soit le premier à vouloir rester sur l’ile ? Probablement ! Elle en était sûre et certaine !

- T’avais jamais remarqué qu’il y avait toujours une sorte de tension quand je me trouvais face à elle ? J’ai jamais pu la blairer comme j’ai jamais pu sentir Rufio !

Petite, elle avait immédiatement détesté le garçon perdu qui fut autrefois le bras-droit de Peter avant que ce soit Felix. Rien qu’en regardant un film ! Et puis, personne ne pouvait prétendre être le roi de Neverland à part son Peter !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatales.forumgratuit.be/


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You found me! [Feat Malcom Gold]   

Revenir en haut Aller en bas
 

You found me! [Feat Malcom Gold]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ♫ If this is what we’ve got, then what we’ve got is gold ♫ [ Pv Tyrou ]
» The Ecstasy of Gold
» Canadian company to explore for gold in Haiti
» 06. you found me lying on the floor
» Achat de gold

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Do you believe in magic ? :: Storybrooke and cie :: Le centre-ville :: Les écoles
-