Partagez | 
 

 Quand on vit au milieu des roses, on en prend malgré soi le parfum ~ Rose Werth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Petite fée des champs

avatar
I am
∂ Arrivé(e) a Storybrooke le : 20/08/2014
∂ Des pommes, j'en ai envoyé : 63
∂ Je ressemble à : Taissa Farmiga
∂ My fairy tale : Le Petit Prince
∂ Mon personnage de conte de fée c'est :


My Fairy Tale
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Inventaire Magique :
Je suis :

MessageSujet: Quand on vit au milieu des roses, on en prend malgré soi le parfum ~ Rose Werth   Dim 9 Nov - 0:04


Rose Werth
Flower    power



Bon à savoir.
Ce que l’on remarque immédiatement, chez Rose, et cela, après seulement un seul jour en sa compagnie, c’est son orgueil surdimensionné. En effet, la jeune fille est l’incarnation même de la vanité, ne pouvant s’empêcher de faire noter aux autres les qualités qu’elle possède, parfois même jusqu’à paraitre hautaine auprès de certains. Dans tous les cas, cela ne sera jamais volontaire de sa part. L’idée ne lui viendrait pas à l’esprit qu’en agissant ainsi, elle risquerait de blesser quelqu’un. Le narcissisme est tout simplement dans sa nature, la jeune fille ne peut rien y faire. Le peu de monde qu’elle a pu côtoyer avant d’arriver à Storybrooke ne lui en ayant jamais tenu rigueur, elle ne voit pas pourquoi elle devrait tenter de faire des efforts pour contrôler cette part d’elle-même.

On pourra également dire que la jeune fille, dans la continuation de sa vantardise, est égocentrique, ou tout du moins peut-elle le paraitre auprès de ceux qui ne la connaissent pas assez bien. En effet la jeune fleur a toujours apprécié se trouver au centre de l’attention, que l’on ne se préoccupe que d’elle et elle seule ; mais elle est néanmoins consciente que le monde ne tourne pas autour d’elle.
Malgré le masque d’impassibilité qu’elle se force à porter, de manière à préserver sa fierté et son égo, cela reste une personne extrêmement sensible, et une amie fidèle et loyale, sur qui l’on peut se reposer entièrement. Jamais la jeune fille n’a trahi la confiance de l’un de ses proches, l’idée même de le faire ne l’aurait pas effleurée. Au contraire, devoir effectuer une chose pareille la rebuterait.
Sans doute préférerait-elle mourir que de manquer à un engagement envers l’une des personnes ayant réussi à entrer dans son cœur. Car, contrairement à ce que l’on pourrait penser au premier abord, Rose devient très facilement dépendante à ceux qu’elle considère comme ses amis. C’est sans doute ce qu’elle considère comme l’un de ses plus gros défauts : Peu prudente, elle s’attache bien trop vite aux personnes qui viennent à lui accorder un tant soit peu d’attention.

En règle générale, le moins que l’on puisse dire, c’est que la jeune fleur est une personne excessivement bavarde. Jamais elle ne sera à court d’histoires ou d’anecdotes à raconter, et ce, quel que soit son public. D’une nature sociable, la jeune fille n’hésitera pas à discuter avec n’importe qui, se liant facilement d’amitié avec les gens qu’elle croisera sur sa route indépendamment de leur âge ou de leur genre.

Si les liens sociaux revêtent une importance particulière pour Rose, celle-ci est également attachée aux biens matériels. En effet, malgré ses revenus modestes, la jeune fille apprécie le fait de se procurer de nouvelles choses. Non pas pour le plaisir d’acheter, mais surtout, de manière à rester élégante, telle qu’elle l’était sur sa planète. Aussi prend-elle énormément de précautions dans le choix de sa garde robe, de manière à ne jamais faire de faux pas vestimentaire, et toujours conserver son apparence charmante et soignée. Car, bien qu’elle n’oserait l’avouer à qui que ce soit, elle accorder énormément d’importance aux apparences, et notamment, à l’image qu’elle peut donner d’elle-même. Sans doute a-t-elle peur d’être rejetée si son look ne plait pas à ses voisins, ou, pire encore à son humble avis, de se fondre dans la masse si elle ne parvient pas à se démarquer des autres. L’avis des personnes qui l’entourent lui important beaucoup, tout ce qu’elle désire est de se faire bien voir parmi ses prochains.

La jeune fille en deviendra parfois dure et exigeante envers elle-même, s’efforçant de rester parfaite sur tous les points. Ainsi, les gens pourront parfois voir en elle une enfant capricieuse et gâtée. En étudiant plus en détail sa personnalité, on pourra malgré tout comprendre que celle-ci est bien plus complexe qu’il n’y parait. En effet, la jeune fille a du se battre, mener ses propres combats afin d’arriver là ou elle en est aujourd’hui. Impulsive et fonceuse, elle n’a jamais abandonné aucune entreprise, n’a jamais refusé aucun défi. C’est une battante qui ne recule devant rien afin d’obtenir ce qu’elle désire, et plus important encore, pour réaliser ses rêves.  



Liens recherchés
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.


Code © Keira M. sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Petite fée des champs

avatar
I am
∂ Arrivé(e) a Storybrooke le : 20/08/2014
∂ Des pommes, j'en ai envoyé : 63
∂ Je ressemble à : Taissa Farmiga
∂ My fairy tale : Le Petit Prince
∂ Mon personnage de conte de fée c'est :


My Fairy Tale
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Inventaire Magique :
Je suis :

MessageSujet: Re: Quand on vit au milieu des roses, on en prend malgré soi le parfum ~ Rose Werth   Dim 9 Nov - 0:06



Les filles



Nom & Prénom

Nature du lien

 

 

 

La technologie... Ce qui avait remplacé la magie d'antan, les légendes d'autre fois. Tu l'avais vu s'installer alors que misères tu faisais aux malheureux qui osaient t'aider avec disgrâce, une volonté flétrie que l'on pourrait qualifier d'obligation ou même de contrainte. Tu l'as vu t'ôter toutes tes victimes, tes amusements. Tu l'as vu envahir les villes et village d'il y a cinquante ans. Cette chose qu'ils appelaient technologie, renouveau, bienfait, tu ne la trouvais que plus ennuyeuse et dangereuse pour toi et la magie. Elle faisait perdre aux gens le véritable sens du mot conte. Les histoires n'étaient plus, les légendes disparues.
 




Nom & Prénom

Nature du lien

 

 

 

La technologie... Ce qui avait remplacé la magie d'antan, les légendes d'autre fois. Tu l'avais vu s'installer alors que misères tu faisais aux malheureux qui osaient t'aider avec disgrâce, une volonté flétrie que l'on pourrait qualifier d'obligation ou même de contrainte. Tu l'as vu t'ôter toutes tes victimes, tes amusements. Tu l'as vu envahir les villes et village d'il y a cinquante ans. Cette chose qu'ils appelaient technologie, renouveau, bienfait, tu ne la trouvais que plus ennuyeuse et dangereuse pour toi et la magie. Elle faisait perdre aux gens le véritable sens du mot conte. Les histoires n'étaient plus, les légendes disparues.
 




Nom & Prénom

Nature du lien

 

 

 

La technologie... Ce qui avait remplacé la magie d'antan, les légendes d'autre fois. Tu l'avais vu s'installer alors que misères tu faisais aux malheureux qui osaient t'aider avec disgrâce, une volonté flétrie que l'on pourrait qualifier d'obligation ou même de contrainte. Tu l'as vu t'ôter toutes tes victimes, tes amusements. Tu l'as vu envahir les villes et village d'il y a cinquante ans. Cette chose qu'ils appelaient technologie, renouveau, bienfait, tu ne la trouvais que plus ennuyeuse et dangereuse pour toi et la magie. Elle faisait perdre aux gens le véritable sens du mot conte. Les histoires n'étaient plus, les légendes disparues.
 




Nom & Prénom

Nature du lien

 

 

 

La technologie... Ce qui avait remplacé la magie d'antan, les légendes d'autre fois. Tu l'avais vu s'installer alors que misères tu faisais aux malheureux qui osaient t'aider avec disgrâce, une volonté flétrie que l'on pourrait qualifier d'obligation ou même de contrainte. Tu l'as vu t'ôter toutes tes victimes, tes amusements. Tu l'as vu envahir les villes et village d'il y a cinquante ans. Cette chose qu'ils appelaient technologie, renouveau, bienfait, tu ne la trouvais que plus ennuyeuse et dangereuse pour toi et la magie. Elle faisait perdre aux gens le véritable sens du mot conte. Les histoires n'étaient plus, les légendes disparues.
 




Nom & Prénom

Nature du lien

 

 

 

La technologie... Ce qui avait remplacé la magie d'antan, les légendes d'autre fois. Tu l'avais vu s'installer alors que misères tu faisais aux malheureux qui osaient t'aider avec disgrâce, une volonté flétrie que l'on pourrait qualifier d'obligation ou même de contrainte. Tu l'as vu t'ôter toutes tes victimes, tes amusements. Tu l'as vu envahir les villes et village d'il y a cinquante ans. Cette chose qu'ils appelaient technologie, renouveau, bienfait, tu ne la trouvais que plus ennuyeuse et dangereuse pour toi et la magie. Elle faisait perdre aux gens le véritable sens du mot conte. Les histoires n'étaient plus, les légendes disparues.
 




Nom & Prénom

Nature du lien

 

 

 

La technologie... Ce qui avait remplacé la magie d'antan, les légendes d'autre fois. Tu l'avais vu s'installer alors que misères tu faisais aux malheureux qui osaient t'aider avec disgrâce, une volonté flétrie que l'on pourrait qualifier d'obligation ou même de contrainte. Tu l'as vu t'ôter toutes tes victimes, tes amusements. Tu l'as vu envahir les villes et village d'il y a cinquante ans. Cette chose qu'ils appelaient technologie, renouveau, bienfait, tu ne la trouvais que plus ennuyeuse et dangereuse pour toi et la magie. Elle faisait perdre aux gens le véritable sens du mot conte. Les histoires n'étaient plus, les légendes disparues.
 





Codes par MoiSadike©





Les garçons



Nom & Prénom

Nature du lien

 

 

 

La technologie... Ce qui avait remplacé la magie d'antan, les légendes d'autre fois. Tu l'avais vu s'installer alors que misères tu faisais aux malheureux qui osaient t'aider avec disgrâce, une volonté flétrie que l'on pourrait qualifier d'obligation ou même de contrainte. Tu l'as vu t'ôter toutes tes victimes, tes amusements. Tu l'as vu envahir les villes et village d'il y a cinquante ans. Cette chose qu'ils appelaient technologie, renouveau, bienfait, tu ne la trouvais que plus ennuyeuse et dangereuse pour toi et la magie. Elle faisait perdre aux gens le véritable sens du mot conte. Les histoires n'étaient plus, les légendes disparues.
 




Nom & Prénom

Nature du lien

 

 

 

La technologie... Ce qui avait remplacé la magie d'antan, les légendes d'autre fois. Tu l'avais vu s'installer alors que misères tu faisais aux malheureux qui osaient t'aider avec disgrâce, une volonté flétrie que l'on pourrait qualifier d'obligation ou même de contrainte. Tu l'as vu t'ôter toutes tes victimes, tes amusements. Tu l'as vu envahir les villes et village d'il y a cinquante ans. Cette chose qu'ils appelaient technologie, renouveau, bienfait, tu ne la trouvais que plus ennuyeuse et dangereuse pour toi et la magie. Elle faisait perdre aux gens le véritable sens du mot conte. Les histoires n'étaient plus, les légendes disparues.
 




Nom & Prénom

Nature du lien

 

 

 

La technologie... Ce qui avait remplacé la magie d'antan, les légendes d'autre fois. Tu l'avais vu s'installer alors que misères tu faisais aux malheureux qui osaient t'aider avec disgrâce, une volonté flétrie que l'on pourrait qualifier d'obligation ou même de contrainte. Tu l'as vu t'ôter toutes tes victimes, tes amusements. Tu l'as vu envahir les villes et village d'il y a cinquante ans. Cette chose qu'ils appelaient technologie, renouveau, bienfait, tu ne la trouvais que plus ennuyeuse et dangereuse pour toi et la magie. Elle faisait perdre aux gens le véritable sens du mot conte. Les histoires n'étaient plus, les légendes disparues.
 




Nom & Prénom

Nature du lien

 

 

 

La technologie... Ce qui avait remplacé la magie d'antan, les légendes d'autre fois. Tu l'avais vu s'installer alors que misères tu faisais aux malheureux qui osaient t'aider avec disgrâce, une volonté flétrie que l'on pourrait qualifier d'obligation ou même de contrainte. Tu l'as vu t'ôter toutes tes victimes, tes amusements. Tu l'as vu envahir les villes et village d'il y a cinquante ans. Cette chose qu'ils appelaient technologie, renouveau, bienfait, tu ne la trouvais que plus ennuyeuse et dangereuse pour toi et la magie. Elle faisait perdre aux gens le véritable sens du mot conte. Les histoires n'étaient plus, les légendes disparues.
 




Nom & Prénom

Nature du lien

 

 

 

La technologie... Ce qui avait remplacé la magie d'antan, les légendes d'autre fois. Tu l'avais vu s'installer alors que misères tu faisais aux malheureux qui osaient t'aider avec disgrâce, une volonté flétrie que l'on pourrait qualifier d'obligation ou même de contrainte. Tu l'as vu t'ôter toutes tes victimes, tes amusements. Tu l'as vu envahir les villes et village d'il y a cinquante ans. Cette chose qu'ils appelaient technologie, renouveau, bienfait, tu ne la trouvais que plus ennuyeuse et dangereuse pour toi et la magie. Elle faisait perdre aux gens le véritable sens du mot conte. Les histoires n'étaient plus, les légendes disparues.
 




Nom & Prénom

Nature du lien

 

 

 

La technologie... Ce qui avait remplacé la magie d'antan, les légendes d'autre fois. Tu l'avais vu s'installer alors que misères tu faisais aux malheureux qui osaient t'aider avec disgrâce, une volonté flétrie que l'on pourrait qualifier d'obligation ou même de contrainte. Tu l'as vu t'ôter toutes tes victimes, tes amusements. Tu l'as vu envahir les villes et village d'il y a cinquante ans. Cette chose qu'ils appelaient technologie, renouveau, bienfait, tu ne la trouvais que plus ennuyeuse et dangereuse pour toi et la magie. Elle faisait perdre aux gens le véritable sens du mot conte. Les histoires n'étaient plus, les légendes disparues.
 





Codes par MoiSadike©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand on vit au milieu des roses, on en prend malgré soi le parfum ~ Rose Werth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Quand on vit au milieu des roses, on en prend malgré soi le parfum. » (ft. Lucas&Ivy)
» Au milieu des roses du jardin [Nathanaël Von Arlex]
» Quand l'expression "Frapper avant d'entrer !!" prend son sens. :arrow: [Terminé]
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Début de soirée en milieu hostile ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Do you believe in magic ? :: Inhabitants of Storybrooke :: Seeking links :: Relationships
-