Partagez | 
 

 Sekhmet -Je n'y peux rien si je suis sublime .Le sort en a décidé ainsi. Le monstre infâme qui m'a fait ce que je suis m'a choisi à cause de ma beauté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Admin ₪ Reine des Damnés

avatar
I am
∂ Arrivé(e) a Storybrooke le : 07/07/2014
∂ Des pommes, j'en ai envoyé : 98
∂ Je ressemble à : Natalie Dormer
∂ My fairy tale : La Reine des Damnées.
∂ Mon personnage de conte de fée c'est : Akasha
∂ True love : Vraiment ?


My Fairy Tale
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Inventaire Magique :
Je suis :

MessageSujet: Sekhmet -Je n'y peux rien si je suis sublime .Le sort en a décidé ainsi. Le monstre infâme qui m'a fait ce que je suis m'a choisi à cause de ma beauté   Sam 19 Juil - 18:55

Sekhmet Damnare



" In blood I received the Dark Gift... Call me Akasha.  "


Qui suis-je ?

Je me présente : Sekhmet Damnare mais vous pouvez aussi m'appeler Akasha. Je suis né(e) le pendant l'époque prédynastique égyptienne aux alentours de - 3880 BC en Egypte Antique. Ce qui veut dire que j'ai Plus de 6 000 ans mais je fais 25 ans. Normal, je suis un personnage de fiction. Si j'étais un personnage de Conte, je serai en fait Akasha, la Reine des Vampires dans La Reine des Damnés. Je suis veuve et niveau situation financière, je suis extrêmement riche. Pour finir, on dit que je ressemble beaucoup à Natalie Dormer. Vous trouvez aussi ? C'est dingue !


Description de ton caractère


Sincèrement j'ai hâte d'en finir avec votre fiche, une reine ne se décrit pas vulgairement, une reine ne se met pas à nu voyons ! Certains diront de moi que je suis mégalomane, d'autres diront que je suis sans pitié, une tueuse sanguinaire qui n'a de respect pour aucune forme de vie, hormis pour ses enfants... Ils ont en partie vrai.Je ne sers qu'un seul dessin, le mien, je ne suis pas de celle qu'on peut corrompre ou faire changer d'avis puisque je suis seule maîtresse de ma destinée et de mes choix, ne me pliant jamais à quiconque. La médiocrité est chose que j'exècre au plus haut point, de même que la faiblesse ce qui fait de moi une perfectionniste dans tout ce que j'entreprend. Ce qui permet également de justifier certains massacre dont je suis responsable au sein même de ma race pour certains vampires que je jugeais indigne de recevoir le don ténébreux. Je mentirai si je disais ne pas aimer le pouvoir, j'aime être respectée, admirée, et même crainte, après tout, ne suis-je pas la reine de toute une race avant d'être une femme ? On me dit également rancunière, ce que je suis effectivement, je n'oublie jamais quand on me tourne le dos, ou quand on se dresse sur mon chemin. Je peux aimer aussi puissamment que je peux haïr une personne. La preuve même en est avec Lestat. Sachez que j'arrive toujours à mes fins, quitte à manipuler autrui, ça ne m'a jamais stoppé dans mes actions. Malgré ce tableau fort peu engageant de moi, j'ai tout de même quelques qualités... Je sais être douce, voire maternelle, avec un certain sens de l'humour... Oui, c'est possible.  



Attends ! On a des questions pour toi !


Quels sont tes derniers souvenirs de Storybrooke? Mon dernier souvenir ? Le retour de Dorian, un jeune homme que j'ai croisé il y a quelques 200 ans... Il est apparu à Storybrooke, comme par magie, un peu comme nous tous d'ailleurs... Autrement, je me souviens de cet abruti de modèle à qui j'ai eu envie de tordre le cou alors qu'il se plaignait de poser depuis 5 heures... 5 heures, quand vous avez plus de 6000 ans, c'est de la rigolade, croyez moi...

As tu été atteint par la malédiction? Moi ? Akasha ? Touchée par une malédiction ? Non, mais vous voulez rire ? Non, pas du tout, déjà que je suis humaine, alors si en plus de ça je devais être la victime d'une malédiction... En temps normal JE suis celle qui fait des victimes. Non, sans façons. Bien que j'avoue avoir perdu quelques souvenirs depuis ces derniers mois, pour le moins étrange je dirai.

Que penses tu de la magie ? Plutôt pour, Plutôt contre ? Je suis totalement contre, attendez, c'est à cause de la magie que je me retrouve dans ce merdier ! Avant, j'étais un vampire, sans scrupules et surtout sans pitié qui n'hésitais pas à tuer pour assouvir sa soif. Maintenant je me retrouve sans réels pouvoirs autre que celui de persuasion, à devoir m'adapter et faire bonne figure devant de vulgaires humains Donc non, la magie, très peu pour moi !

Souhaites tu retourner au Royaume enchanté/Neverland/ Wonderland ? Je suis issue du monde sans couleur, le pays dont viennent la plupart des vampires et autant dire que ma vie me manque, bien que j'ai passé plus de 40 ans dans un foutu sarcophage... Mais maintenant que je suis libre, j'aimerai retourner semer la terreur chez moi. Quoique Storybrooke n'est pas mal non plus, j'aimerai y rester si et seulement si je parvenais à redevenir un vampire. Enfin un vampire, LA reine des vampires, ne l'oublions pas ...

Te considères tu comme un gros méchant ou un héros vaillant et sans reproches ? C'est quoi cette question ? Je ne suis pour aucun camp, même si un bon nombre de personne diraient de moi que je suis: sans coeur, avide de sang, manipulatrice et cruelle... Alors oui, peut être suis-je une grosse vilaine...



De l'autre côté du miroir ...


DC Emma Swan, je ne vais pas tout me retapper attendez et le code du règlement je le connais déjà ^^ !

Code:
[b][color=#FF0000]₪[/color] Natalie Dormer[/b] → [i]Sekhmet Damnare[/i]




©codage by Sybline


Dernière édition par Sekhmet Damnare le Dim 27 Juil - 3:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin ₪ Reine des Damnés

avatar
I am
∂ Arrivé(e) a Storybrooke le : 07/07/2014
∂ Des pommes, j'en ai envoyé : 98
∂ Je ressemble à : Natalie Dormer
∂ My fairy tale : La Reine des Damnées.
∂ Mon personnage de conte de fée c'est : Akasha
∂ True love : Vraiment ?


My Fairy Tale
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Inventaire Magique :
Je suis :

MessageSujet: Re: Sekhmet -Je n'y peux rien si je suis sublime .Le sort en a décidé ainsi. Le monstre infâme qui m'a fait ce que je suis m'a choisi à cause de ma beauté   Sam 19 Juil - 19:04

Write your Story



" Saches que la vengeance est un plat qui se mange froid Lestat, voir glacé... "





Sekhmet Damnare… Quel nom stupide. Akasha me sied tellement mieux, mais que voulez vous, changer d’identité  quand vous avez quelques milliers d’années,  est une nécessité. Oui, vous avez bien lu, je suis Akasha, de  la reine des Damnés, dépeinte par Anne Rice… Mais tout n’est pas la réalité… Non, elle est décrite pour plaire aux lecteurs, la preuve je ne suis pas morte. Et je me suis réveillée beaucoup plus tôt qu’elle l’a écrit. Mais c’est toujours grâce à ce fameux Lestat… Lestat… mon cher ami, mon cher amant… Vous en saurez sur lui assez rapidement.
 
Je suis née en Egypte antique, bien avant l’ère dynastique des grands pharaons,  Enkil, mon époux, et moi même,  sommes les premiers souverain que l’Egypte ai connu. Les premières années de notre règne, ne sont pas intéressante, nous tachions de mettre en œuvre la culture des grands dieux de l’Egypte  et chasser les paiens. Jusqu’à ce qu’on capture deux magiciennes, Maharet et Mekare. Après moult péripétie, les deux sorcières m’ont maudite, faisant de moi, le premier des vampires. Une malédiction que je retournai contre elles, les changeant à leur tour, ainsi que mon époux pour servir mon dessin. Malheureusement, le destin quand il est éternel , il perd de sa saveur. Dans mes premières années, je devins un monstre, assoiffé de sang, tuant pour abreuver cette soif dont je ne pouvais pas me passer… Un monstre, elles avaient fait de moi un monstre…
 
Après plusieurs années passées à effrayer notre peuple, nous décidames avec Enkil, de nous retirer dans un temples, devenant les incarnations des dieux Isis et Osiris, ceux qui étaient revenus à la vie. Ainsi nous passion le reste de notre vie, cote à cote, perdions peu à peu de notre vitalité,  nous nourissant des malheurs du monde qui nous avions auparavant fuit… Le monde était d’une telle cruauté, d’une telle déchéance que nous restions terrés dans notre silence, semblable à deux statues de marbre blanc…
 
Tout cela jusqu’à l’aube du XVIIIème siècle, ou un jeune vampire pénétra dans notre caveau… Un dénommé Lestat… Il  joua du violon pour nous, les premiers du sang,  avec l’émotion et les caractéristiques de son époque, ce qui permit de me faire sortir  de ma lethargie. Je fuyais le caveau après avoir vidé de son sang Enkil, qui avec les années avait sombré dans la folie…  Je ne revis pas Lestat après de nombreuses années…
 
Cela diffère de l’histoire d’Anne Rice n’est ce pas ?  Je découvrais le monde à nouveau, découvris ce que l’on nommait le siècle des lumières… Je ne tardais pas à me nourrir à nouveau, à apprendre, à avoir soif de connaissance afin de mieux me fondre dans la masse… Je ne tardais pas à monter les échelons de la société, parcourant le monde, c’est à ce moment que je finis par poser mon pied à terre en Angleterre pour y devenir peintre, prenant le titre de baronne –après avoir usé de mon pouvoir de persuasion sur l’un des lords du Lancestershire… C’est à ce moment là, que je croisais le chemin de Dorian Grey, mais ça c’est une autre histoire…
 
Je décidais de dormir à nouveau, pour être de nouveau réveillé par la voix de Lestat, qui était désormais devenu un artiste tout comme moi je l’avais été au XVIII siècle, sa musique m’avait réveillée, à nouveau… Sa voix, la mélodie que dégageait son groupe me transcendait.  Je partais cette fois si à sa rencontre, tout en faisant mon entrée en beauté, je ne voulais plus me cacher, non cette époque était révolue, notre espèce était appelée à dominer les humains, après tout nous étions des dieux parmi les insectes… Malheureusement, alors que Lestat se ralliait à moi, il finit par écouter les élucubration de Mekare et de Maharet, et l’ensemble de mes enfants finirent par se retourner contre moi… Ne me tuant pas, sinon, leur destruction était assurée… Mais m’enfermant dans un sarcophage à double tour, vivante, mais vidée de mon sang… Traitres à leur propre race.
 
Sans savoir comment ni pourquoi, je ne me réveillais il y a deux ans, à l’hôpital de Storybrooke dans le Maine, affaiblie, mais bel et bien en vie. Petit à petit Plus de chaines, plus de sarcophage, juste Sekhmet Damnare pour tous les autres habitants. Mais un vent de vengeance souffle sur Storybrooke en plus de la nouvelle malédiction, ma vengeance, le retour de la Reine de Damnés… Bien que pour l’instant, je souhaite agir dans l’ombre, le plus amusant  étant d’être aimée de tous, célèbre peintre de la ville. Qui je prétend être aux yeux de tous ? Une fée, je ne veux pas être démasquée aussi rapidement. Mon but ? retrouver Lestat… Lestat, je te retrouverai ou que tu sois,  mais n’oublie pas la vengeance est un plat qui se mange froid. Voir glacé… 




©codage by Sybline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sekhmet -Je n'y peux rien si je suis sublime .Le sort en a décidé ainsi. Le monstre infâme qui m'a fait ce que je suis m'a choisi à cause de ma beauté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je ne peux rien te caché [Xéno]
» Brownie, j'y peux rien si j'ai un nom de biscuit
» Ton âme aussi pure puisse-t-elle être, tu ne déteindra pas sur mon coeur noircit.
» (nienor) - Tu vois je n'y peux rien, ce monde n'est pas pour moi, ce monde n'est pas le mien.
» Une invitation que,malheureusement je ne peux refuser(PV HC)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Do you believe in magic ? :: Inhabitants of Storybrooke :: Identity card :: Fiches acceptées
-